« ROGER »

Ce témoin était un paxs à bord de l’E2 Hawkeyes il a témoigné qu’une fois en mai 2020. Je le retranscrit ici car si le compte X devait fermer au moins il y aura une trace…


TRADUCTION:

J’étais un technicien de vol à l’époque dans l’E2… Je devais signer une renonciation ou un NDA avec la Marine.  Je peux vous dire deux ou trois choses… J’ai vu quelque chose qui a transité très rapidement par notre E2… “L’objet » nous a rejoint brièvement et tous à bord avaient une vue pendant quelques secondes.  Je peux également dire que les conversations radio et les voix effrayées que nous avons entendues ce jour-là étaient légitimes et que nous étions pour la plupart heureux qu’il n’y ait pas eu d’incident hostile.  

À notre retour au Nimitz, on nous a dit de nous mettre en veille comme si nous faisions une pompe à chaud (faire fonctionner les moteurs pour faire le plein) pendant environ 20 minutes, ce qui n’était pas standard une fois le cycle de lancement terminé. Une fois qu’on nous a demandé de nous arrêter, on nous a dit de suivre un individu pour un débriefing (encore une fois, ce n’est pas standard).  Nous nous sommes dirigés vers une zone sécurisée du navire où les événements ont été discutés individuellement, nous avons ensuite dit que cela ne s’était pas produit, puis nous avons été escortés jusqu’à notre salle de préparation pour déposer notre équipement où, pour la première fois, nous n’étions pas autorisés à discuter des opérations de mission, de la sécurité ou de toute autre annonce après le vol.  

Vous devez comprendre qu’en raison de la nature de la signature des divulgations, je ne peux pas en dire plus, mais ce fut une journée très tendue.  Après cet événement, j’ai volé encore plusieurs centaines d’heures dans le Hawkeye et je n’avais plus jamais vu un événement comme celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *